V
L
A
U
Ilot Phare, Marseille - Vincent Lavergne
1/12 Ilot Phare, Marseille
Coordination de l’îlot phare (lot 3a et 3b) ; siège rte ; résidence étudiante ; équipement sportif ; activités ; Marseille ; 24000 m2 ; Équipe : Euroméditerranée 2 (MOA) + VLAU + kardham architectes + Kern et associés (urbaniste du quartier des fabriques)

La ville contemporaine se construit aujourd’hui en se réappropriant les espaces résiduels délaissés au centre des métropoles.

L’îlot Phare est au cœur de Marseille : entre le port de commerce, le Vieux-Port, la gare Saint-Charles, la Belle de Mai, la Joliette, le Mucem, les quartiers de Bougainville-Les Crottes et la Cabucelle. Telle une centralité en devenir, le site est une extension du centre-ville qui s’étend sur une ancienne emprise industrielle et un promontoire dominant le port et la mer. Travail de couture entre les quartiers nord et le centre, un nouveau morceau de ville naît sur des terres industrielles autrefois enclavées et abandonnées aux pratiques informelles. Nous fabriquons ici une identité urbaine multiple, adaptée aux nouveaux modes de vie et aux usages, en lien avec les conditions géographiques et climatiques des villes méditerranéennes.

 

Marseille s’inscrit dans une plaine alluviale ceinte d’une couronne collinaire dont la lente érosion a stratifié lentement le sol et le milieu naturel de la ville, lui conférant toute son identité méditerranéenne et son Genius Loci.

L’ilot phare est l’allégorie de cette géologie très particulière dont découle sa morphologie. La paroi nord-ouest de l’ilot s’élève, minérale, face au mistral et aux embruns pour s’abaisser au sud en autant de faciès et de restanques. Ces derniers forment des plateaux et des terrasses propices à la vie car abrités des vents et orientés vers le sud. Cette morphologie sanctuarise ainsi un cœur d’ilot ensoleillé, préservé et fertile dédié à la vie collective sur les différentes terrasses comme dans le jardin. Le projet tend à créer les conditions d’un nouveau mode de vie méditerranéen : une forme d’osmose entre minéral et végétal, entre dedans et dehors, entre géologie et architecture.

L’objectif recherché est moins conceptuel que la fabrication d’un habitat conciliant enjeux urbains, sociaux et climatiques au service d’un développement durable des quartiers nord de Marseille. Chaque édifice de l’îlot est un maillon de cette chaine rocheuse qui participe à la création d’un ensemble urbain.

2/12 Ilot Phare, Marseille
Ilot Phare, Marseille - Vincent Lavergne
3/12 Ilot Phare, Marseille
Ilot Phare, Marseille - Vincent Lavergne
4/12 Ilot Phare, Marseille
Ilot Phare, Marseille - Vincent Lavergne
5/12 Ilot Phare, Marseille